Semaine Intensive Mali du 14 au 19 avril 2024

14
/ Avr
Dimanche
2024

Semaine Intensive Mali du 14 au 19 avril 2024

Style
Danses du Mali
Prix
420€
Type
Semaine Intensive

Depuis 9 ans, nous développons un format d’apprentissage sous forme de « semaine intensive », permettant aux danseurs de s’immerger dans une danse : d’en comprendre le contexte, de consolider les bases techniques, tout en visant l’acquisition d’une plus grande autonomie.

SEMAINE INTENSIVE SUR LES DANSES DU MALI
avec MANU SISSOKO

Du dimanche 14 au vendredi 19 avril 2023

L’objectif est que le danseur s’immerge pendant une semaine dans les spécialités des danses du Mali, tant au niveau :
• Du lien à la musique et aux différents instruments
• De la conscience corporelle, de son rapport au sol en lien avec sa propre respiration,
• de l’apprentissage des différents codes qui amène à la création spontanée (improvisation dans le cercle)

NOUVEAUTES ! Chant rythmique – coaching corporel – coaching musical – initiation au Bal Afro

Seront abordés les thématiques suivantes :
Approfondissement d’un rythme et de sa danse représentant bien les danses du Mali dans leur rapport à la musique, aux techniques de corps et largement joués dans les fêtes à Bamako afin de toujours rester en lien avec ce qui se fait actuellement au Mali.
Travail du corps, positionnement précis, lien au sol, au centre, positionnement du dos, bascule du bassin, conscience du relâché des articulations en lien avec sa respiration…
Écoute Musicale : Comprendre la polyrythmie, c’est-à-dire le rôle et la musicalité de chaque instrument, les cycles, les temps forts… Mise en lien des mouvements et des frappes. Jouer les accompagnements du duns et du djembé pour les intégrer dans notre corps, chanter les rythmes, comprendre et faire le lien entre nos pieds, nos bras et les temps forts (chant rythmique). Expérimenter que le tout (danse, chant, doundoun et djembé) est indivisible et que chaque partie de la polyrythmie est liée au mouvement de base permettra de mieux comprendre les essences et de trouver son feeling plus facilement ensuite !
Contexte et culture : différentes circonstances lors du jeu de ce rythme : origines et actuellement à Bamako/ Explications sur la structure de la société malienne.
Travail du cercle : Tout le travail fait pendant la semaine donnera aux danseurs des outils pour être à l’aise dans le Kéné (nom du cercle danse donné à Bamako) : au delà du vocabulaire et de la technique, Manu Sissoko propose un travail sur la connexion aux autres, connexion à la musique, autonomisation (décider, choisir, assumer, leader : autant de notions utiles pour travailler son rapport à l’improvisation…), travail des codes liés aux musiques de culture mandingue… pour arriver à la création spontanée et à la liberté d’expression. La semaine se clôture traditionnellement par un Bal Afro !
Temps d’échanges, débats sur les thèmes importants liés au développement des danses africaines actuellement
Coaching : chaque élève bénéficie d’un temps de coaching qui permet à Manu Sissoko de proposer un travail plus personnalisé à chacun en fonction de ses besoins. Une chance à saisir, c’est la meilleure façon de progresser rapidement ! Mais nous voulons ces temps collectifs : les danseuses.rs non coachées.és seront autonomes et pourront observer (qualité essentielle à l’apprentissage) et noter, s’entrainer, seule ou avec d’autres… C’est un espace privilégié qui permet d’aller plus loin dans l’appropriation de ces danses, dans l’autonomisation de son apprentissage.  Il y aura à  la fois des coachings portant sur lUn temps sera aussi consacré à un coaching musical pour travailler ce lien si précieux entre la danse et la musique avec le regard et l’expérience des musiciens et de Manu Sissoko

PLANNING :
A venir ! Classiquement, c’est 2h le matin et 4h l’après-midi, sauf parfois le 1er jour

LIEU :
Le Dojo,163 avenue Roger Salengro, Villeurbanne – Tram T1, arrêt Insa Einstein ; Bus 37 & C17 en provenance de Charpennes, C26 en provenance de Gratte Ciel et Grange Blanche – arrêt Place Croix-Luizet

INTERVENANTS :
MANU SISSOKO : Danseuse et chorégraphe passionnée par l’Afrique de l’Ouest et notamment le Mali, Manu SISSOKO développe une approche particulière autour de la transmission des danses africaines : sortir de l’apprentissage de chorégraphies pour transmettre un nouveau langage : autour de la création spontanée, de l’apprivoisement des codes liés à l’improvisation dans les Cercles de danse, du travail sur le langage et l’interprétation du répertoire, de l’énergie et de la musicalité, sortir des cases et aborder la danse du point de vue du chant et du rythme … découvrez son parcours ici
Elle sera accompagnée aux percussions par Dramane Sissoko, Lamine Toure, Agathe Moubembe et Grégoire Ternois.

Public : Le stage est destiné aussi bien aux professeurs de danse souhaitant améliorer leur transmission, aux danseurs professionnels souhaitant mieux maîtriser cette danse, qu’aux danseurs amateurs souhaitant consolider leur expérience personnelle, dans tous les cas il est demandé aux danseurs d’avoir déjà eu une expérience d’apprentissage intensif et d’être prêt à s’engager dans ce travail, d’un point de physique, mais surtout en terme de concentration et de présence.
Afin de garantir une cohésion de groupe, l’équipe pédagogique se réserve le droit de refuser certaines inscriptions, le mieux est de contacter Manu Sissoko ou Marion Veyret en préalable de votre inscription.

Tarifs : 420€  les 6 jours – ATTENTION NOMBRE DE PLACE LIMITE (groupe de 20 prs maxi)
Les différentes parties ne sont pas séparables, ni les jours, l’inscription se fait pour la totalité du travail et donc de la semaine – possibilité de payer en plusieurs fois

– Réservation en ligne, n’hésitez pas à nous consulter avant à contact@afromundo.fr. Le nombre de place est limité à 20 personnes.

Retour sur une édition précédente pour vous rendre compte du travail et de l’ambiance !

« >

Une petit sélection de vidéos pour mieux connaître l’approche de Manu Sissoko :